prisme

prisme [ prism ] n. m.
• 1609; gr. prisma, prismatos, de prizein « scier »
1Géom. Polyèdre ayant deux bases égales et parallèles et dont les faces latérales sont des parallélogrammes. Prisme triangulaire. Prisme régulier, qui a pour bases des polygones réguliers. Prisme droit, oblique, dont les bases sont perpendiculaires ou non aux autres faces. Le volume du prisme est égal au produit de la surface de base par la hauteur.
2Forme d'un cristal qui a plusieurs faces parallèles à une même droite. « les prismes irisés de la neige » (Nerval).
3(1637) Cour. Prisme à section triangulaire, quadrangulaire, etc., en matière transparente, qui a la propriété de dévier et de décomposer les radiations ( spectre). Prisme de verre. Prisme à réflexion totale. Prisme de Nicol. nicol. Jumelles à prisme. prismatique.
Fig. Voir à travers un prisme : voir la réalité déformée. « elle voyait les objets extérieurs à travers le prisme de la passion » (Gautier).

prisme nom masculin (grec prisma, -atos, de pridzein, scier) Polyèdre constitué par la partie d'une surface prismatique comprise entre deux plans parallèles (appelée surface latérale) et par les polygones sections des deux plans par la surface prismatique (appelés bases) ; volume intérieur à ce polyèdre. (La surface latérale est formée de parallélogrammes. Les arêtes des polygones de base sont appelées arêtes de base, les autres arêtes latérales. Suivant que le prisme a 3, 4, 5, etc., côtés, le prisme est dit triangulaire, quadrangulaire, pentagonal, etc.) Prisme triangulaire de matière transparente, qui dévie et décompose les rayons lumineux. Partie du viseur d'un appareil photographique reflex qui permet de redresser l'image projetée sur le dépoli. ● prisme (expressions) nom masculin (grec prisma, -atos, de pridzein, scier) À travers un prisme, voir, juger les choses suivant des passions qui les déforment. Prismes basaltiques, synonyme de colonnades basaltiques. ● prisme (synonymes) nom masculin (grec prisma, -atos, de pridzein, scier) Prismes basaltiques
Synonymes :
- colonnades basaltiques

prisme
n. m.
d1./d GEOM Solide engendré par la translation rectiligne d'un polygone.
Prisme droit, dont les arêtes latérales sont perpendiculaires aux bases. Le volume d'un prisme est égal au produit de l'aire d'une section droite par la longueur des arêtes latérales.
d2./d PHYS Corps transparent présentant deux faces planes ayant une arête commune.

⇒PRISME, subst. masc.
A. — 1. GÉOM., PHYS. Polyèdre ayant généralement deux bases égales et parallèles, et dont les faces latérales sont des parallélogrammes. Prisme équilatéral, régulier. Relativement aux prismes à bases parallèles, la décomposition en pyramides est inutile; car il est évident que le centre de gravité d'un tel corps doit se trouver au milieu de la droite qui joint les centres de gravité de ses deux bases (POISSON, Mécan., t.1, 1811, p.158). Les arêtes d'un cube sont des prismes pleins, étroits, égaux (MAIZIÈRE, Nouv. archit. nav., 1853, p.6). La pointerolle est un prisme d'acier appointé à l'une de ses extrémités et formant tête de l'autre (BOURDE, Trav. publ., 1928, p.101).
Prisme triangulaire, quadrangulaire, pentagonal, hexagonal, etc. Prisme dont les bases sont des triangles, des quadrangles, des pentagones, des hexagones, etc. Des prismes quadrangulaires à base trapèze (NOSBAN, Manuel menuisier, t.2, 1857, p.245). Résoudre vingt-huit problèmes consistant par exemple à former un prisme triangulaire avec les quinze pièces ayant servi à édifier le carré (D'ALLEMAGNE, Récr. et passe-temps, 1904, p.160). On opère sur cinq ou dix bobines dont on effectue le dévidage à l'aide d'un dévidoir. Ce dernier est constitué par un prisme hexagonal, formé de six bras et tournant sur son axe (THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p.20).
Prisme droit. Prisme dont les bases sont perpendiculaires aux autres faces. Les possibilités respectives d'amener les différentes faces d'un prisme droit rectangulaire, dont la longueur, la largeur et la hauteur sont inégales (LAPLACE, Théorie analyt. probabil., 1812, p.359).
Prisme oblique. Prisme dont les bases ne sont pas perpendiculaires aux autres faces. Le tartrate neutre de potasse cristallise dans le système du prisme oblique à base rectangle; mais le prisme est très-peu oblique (PASTEUR ds Ann. chim. et phys., t.24, 1848, p.446).
2. CRISTALLOGR. Forme d'un cristal ayant plusieurs faces parallèles à une même droite. Prisme ouvert, quadratique, rhomboédrique; prisme fermé, droit, oblique. Lorsqu'on évapore ensuite l'alcool suffisamment, ce principe cristallise en prismes allongés, d'un beau blanc (KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t.1, 1821, p.88). Les cristaux de sel marin sont cubiques, (...) ceux du salpêtre sont des prismes à six faces terminés par des pyramides à six faces plus ou moins régulières (METZGER, Genèse sc. cristaux, 1918, p.150).
Prisme orthorhombique (s.v. ortho- II B). La topaze la plus appréciée (...) cristallise en beaux prismes orthorhombiques, dont une seule extrémité est pyramidale (METTA, Pierres préc., 1960, p.83).
P. métaph. On ne reverra plus (...) Sur la vitre, allumée en prismes éclatants Fleurir la fleur du givre aux étoiles d'aiguilles (RICHEPIN, Chans. gueux, 1876, p.51).
3. P. anal., HISTOL., ART DENT. Prisme d'émail. Élément constitutif de l'émail de la dent. Les prismes d'émail (...) se prolongent jusqu'à la périphérie de la dent (COURTOIS 1972).
4. OPT. Élément optique à bases généralement triangulaires, en matière transparente, qui a la propriété de réfracter les rayons lumineux et d'effectuer une décomposition spectrale du rayonnement. Prisme achromatique, biréfringent; prisme à vision directe. Dès 1875, Huggins avait obtenu des résultats satisfaisants avec un appareil dont l'optique était en quartz et le prisme en spath, substances absorbant peu les rayons impressionnant les plaques (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.128):
♦ ... spectroscopie, domaine très important de l'optique où l'on étudie les sources lumineuses d'après leur spectre. Les procédés employés pour obtenir ce spectre utilisent soit la dispersion par un prisme, soit la diffraction par un réseau.
PRAT, Opt., 1962, p.63.
Jumelles à prisme(s). Jumelles qui contiennent un ou plusieurs prismes. Synon. jumelles prismatiques (GDEL, s.v. jumelles).
Prisme(-)objectif. ,,Système optique constitué d'un objectif astronomique réfracteur précédé d'un prisme dispersif, et qui donne dans le plan focal, pour chaque étoile du champ, un spectre de cette étoile`` (Astron. 1980). Le prisme objectif de Ferenbach permet maintenant d'obtenir chaque année les vitesses radiales de plusieurs centaines d'étoiles (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p.110). Le spectrographe à fente ne donne qu'un spectre à la fois, tandis que le prisme-objectif livre, d'un seul coup, les vitesses radiales de toutes les étoiles d'un champ (NEYRON 1970).
Couleurs, teintes du prisme. Teintes du spectre lumineux. La blancheur qui m'étonnait provenait peut-être d'un éclat particulier, d'un jeu de lumière où se confondaient les teintes ordinaires du prisme (NERVAL, Aurélia, 1855, p.269).
P. méton. Ensemble des teintes du spectre lumineux. Synon. arc-en-ciel:
2. Renoir s'amuse à décomposer l'atmosphère la plus grise, la lumière la plus neutre, en prismes opalescents où les carmins, les rouges vifs, les roses, les bleus et les violets d'orfèvrerie et les gemmes réduits en poudre jouent avec le soleil sur la chair nue...
FAURE, Hist. art, 1921, p.198.
P. métaph. La langue grecque est la langue aux mille aspects, aux mille couleurs. C'est un prisme continuel. Chaque mot de cette poésie rayonne et jette sur ma pensée un arc-en-ciel (CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1823, p.126).
B.Au fig. Élément transformant l'image du réel, généralement en la déformant. Le prisme de l'amour. Le prisme de l'amour-propre (Ac.). Pour un homme seul, les choses perdent la moitié de leur intérêt. La famille a un prisme qui rend l'aspect de toutes choses plus satisfaisant (DURANTY, Malh. H.Gérard, 1860, p.146).
Voir qqc. à travers un prisme. Voir la réalité de façon déformée, transformée. Le prisme des préjugés. Me rapporterait-il ma douce imprévoyance Et le prisme charmant de l'inexpérience? (DESB.-VALM., Élégies, 1833, p.110). J'ai vu Tahiti trop délicieuse et trop étrange, à travers le prisme enchanteur de mon extrême jeunesse (LOTI, Mariage, 1882, p.294).
REM. Prismatoïde, prismoïde, subst. masc., géom. Polyèdre dont les deux bases sont des polygones parallèles et dont les autres faces sont des triangles, des trapèzes ou des parallélogrammes. (Ds GDEL).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1609 géom. (Les Élémens de la géom. d'Euclides Mégarien, trad. par Dounot, p.239); 2. 1637 opt. (DESCARTES, Les Météores ds OEuvres philos., éd. F. Alquié, t.1, p.752); 3. 1775 (voir les choses à travers un) prisme (NECKER, Sur la législ. et le comm. des grains, 4e part., chap.9, p.165). Empr. au b. lat. prisma (gr. , , dér. de «scier»). Fréq. abs. littér.:187. Bbg. GOHIN 1903, p.359.

prisme [pʀism] n. m.
ÉTYM. 1613; grec prisma, prismatos, de prizein « scier ».
1 Géom. Polyèdre qui a deux de ses faces, nommées bases, égales et parallèles, les autres faces ou faces latérales étant des parallélogrammes. || Prisme triangulaire, quadrangulaire, pentagonal…, dont la base a trois, quatre, cinq côtés… || Prisme régulier, qui a pour bases des polygones réguliers. || Prisme droit, prisme oblique, dont les bases sont perpendiculaires ou non aux autres faces. || Prismes droits particuliers. Parallélépipède; cube. || Section droite d'un prisme. || Le volume du prisme est égal au produit de la surface de base par la hauteur. || Pans d'un prisme, ses surfaces latérales.
2 Sc. Forme d'un cristal qui a plusieurs faces parallèles (pans) à une même droite dite axe de zone. || Prisme ouvert, dont les faces opposées aux faces parallèles sont quelconques. || Prisme ouvert du système quadratique, hexagonal, rhomboédrique… || Prisme allongé. Bacillaire. || Prisme fermé, qui a la forme d'un prisme géométrique, oblique ou droit. || Prisme orthorhombique.
1 (…) cependant on sent une certaine froideur sous cette animation, qui étincelle comme les prismes irisés de la neige aux rayons d'un soleil d'hiver.
Nerval, Lorely, Fêtes de Hollande, III.
3 (1637, Descartes). Opt. et cour. Prisme à section triangulaire, quadrangulaire, etc., en matière transparente, qui a la propriété de dévier et de décomposer les radiations (rayons lumineux ou radiations invisibles). Dispersion, réfraction (de la lumière), spectre. || Prisme de verre, de cristal de roche, de quartz, de sel gemme… || Prisme à vision directe. || Prisme d'inclinaison; prisme redresseur.Prisme achromatique. || Prisme biréfringent.Prisme à réflexion totale. || Prisme de Nicol. Nicol. || Prisme polarisateur, polariseur. || Prismes d'un polarimètre. || Prisme d'un spectroscope. || Chambre claire à prisme, permettant de reproduire des dessins. || Jumelles à prisme ou prismatiques. || Prisme à faces courbes pour concentrer les radiations dispersées. || Rayon blanc qui se décompose (cit. 1) en une infinité de couleurs en passant à travers le prisme (→ Image, cit. 8). || Les couleurs du prisme (→ Néo-impressionniste, cit.). Prismatique.
2 (…) le prisme, dans l'écartement calculé de ses trois angles et le concert de son triple miroir diédrique, enclôt tout le jeu possible de la réflexion et restitue à la lumière son équivalent coloré.
Claudel, Connaissance de l'Est, « Proposition sur la lumière ».
3 Ouvrir les yeux, c'est encore s'évader, mais monter d'un vol oblique et lent dans une lumière irisée d'arc-en-ciel. Les fûts des arbres cessent d'être blancs, tournent comme des colonnes à demi-matérielles où se dégradent les nuances du prisme, du mauve bleu de l'ombre au rose soufre du soleil.
M. Genevoix, Forêt voisine, V.
Fig. || Voir à travers un prisme : voir la réalité déformée, transformée. || Le prisme de l'imagination, des préjugés.
4 Du moins c'était l'impression qu'éprouvait Musidora; elle voyait les objets extérieurs à travers le prisme de la passion.
Th. Gautier, Fortunio, XV.
5 Les charmantes impossibilités dont fourmillent ses paroles, quand il met en scène les rois et les puissants, prouvent qu'il ne conçut jamais la société aristocratique que comme un jeune villageois qui voit le monde à travers le prisme de sa naïveté.
Renan, Vie de Jésus, Œ. compl., t. IV, p. 110.
6 L'ancienne existence familiale lui apparut à travers le prisme de la jeunesse, de la santé.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 226.
4 Histol. Élément constitutif de l'émail des dents.
7 Les prismes. — Découverts par Retzius en 1835 : se dirigent de la dentine à la surface externe. Ils présentent des striations transversales assez irrégulières (…)
P.-L. Rousseau, les Dents, p. 21.
DÉR. Prismatique, prismoïde.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prismé — prismé, ée (pri smé, mée) adj. Terme de minéralogie. Qui a pris la forme d un prisme. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE PRISMÉ. Ajoutez : 2°   Qui a les couleurs de la lumière réfractée par un prisme. •   Châssis pour couleurs fondues, ombrées ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prisme — (pri sm ) s. m. 1°   Terme de géométrie. Polyèdre ayant pour bases deux polygones égaux et parallèles, dont les côtés homologues sont unis par des parallélogrammes. •   Cet étalon [une mesure], comme celui de Turin, est un prisme à cinq pans de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRISME — n. m. T. de Géométrie Polyèdre ayant pour bases deux polygones égaux et parallèles, dont les côtés homologues sont unis par des parallélogrammes. Prisme triangulaire. Prisme quadrangulaire. Prisme pentagone. Il se dit, particulièrement, en termes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PRISME — s. m. Polyèdre composé de deux bases égales et parallèles, unies par des parallélogrammes. Prisme triangulaire. Prisme pentagone.   Il se dit, particulièrement, de L instrument d optique qui sert à décomposer la lumière, et qui est un prisme… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Prisme — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En géométrie, un prisme est un polyèdre constitué par deux bases polygonales superposables situées dans deux plans parallèles et par des parallélogrammes… …   Wikipédia en Français

  • prisme — prizmė statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Daugiasienis, kurio pagrindai yra lygiagretūs vienodai orientuoti daugiakampiai. atitikmenys: angl. prism vok. Prisma, n rus. призма, f pranc. prisme, m …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • prisme — prizmė statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. prism vok. Prisma, n rus. призма, f pranc. prisme, m …   Fizikos terminų žodynas

  • prisme — I pris|me 1. pris|me sb., n el. t, r, rne (stykke glas e.l. som bryder lyset) II pris|me 2. pris|me sb., t, r, rne (en geometrisk figur) …   Dansk ordbog

  • Prisme decagonal — Prisme décagonal Prisme décagonal uniforme Type Polyèdre semi régulier Éléments F=12, A=30, S=20 (χ=2) Faces par cotés 10{4}+2{10} Symbole …   Wikipédia en Français

  • Prisme dodecagonal — Prisme dodécagonal Prisme dodécagonal uniforme Type Polyèdre semi régulier Éléments F=14, A=36, S=24 (χ=2) Faces par cotés 12{4}+2{12} …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.